Les chouetteurs tels qu’en eux-mêmes

Parmi les chouetteurs, il y a ceux qui «ont une zone», laquelle ne peut être que la bonne car elle contient tellement d’éléments «qui ne doivent rien au hasard»… Ceux-là font semblant d’oublier les centaines de leurs confrères qui ont tenu le même langage avant eux, et qui eux aussi avaient trouvé sur leur terrain tant de coïncidences toponymiques ou géodésiques que «c’était forcément là»… sauf que non !

Dans le même genre, il y a ceux qui procèdent aux démonstrations les plus farfelues et qui, parvenus à la fin (je n’ose pas appeler cela «conclusion»), assènent un définitif «Ça ne peut pas être une coïncidence !» (sans doute dans l’espoir de faire taire les critiques), cependant que tous ceux qui les lisent pensent dans leur tête : «Mais si ça peut ! Mais si !».

Il y a le chouetteur A qui trouve le chouetteur B «sympathique», non parce qu’il l’est réellement (ils ne se connaissent pas), mais seulement parce que B possède la même bribe d’hypothèse de solution que A sur l’une des énigmes… ce qui n’empêchera pas A, quelques jours plus tard, de vilipender la personne de B (plus du tout sympathique, du coup) en s’apercevant que celui-ci n’a pas les mêmes hypothèses sur l’énigme d’après !

Dans le même genre, il y a ceux qui complimentent «la lucidité» ou «le réalisme» des autres, distribuant ainsi des bons points dont les destinataires, tout frétillants, s’empressent de se gausser en rougissant… et en oubliant que les satisfecit qu’on leur distribue n’ont qu’une qu’une seule raison d’être : le fait que, pour une fois, un chouetteur a réussi à en trouver un autre qui pense à peu près comme lui ! Et bien entendu, les compliments se changeront en «Là, tu me déçois beaucoup, tu étais pourtant sur la bonne voie !» aussitôt qu’une divergence se fera jour…

Il y a ceux (oh ! combien nombreux…) qui viennent frimer sur le forum en expliquant à tous ceux qui cherchent depuis des années qu’ils ont tout résolu en quelques mois, voire quelques semaines (et récemment, en seulement quelques jours !)… Bon, c’est vrai, ils n’ont pas trouvé la Chouette, mais c’est seulement parce qu’ils n’ont pas encore eu le temps d’aller sur place se livrer à la petite formalité élémentaire du déterrage… Ils vont y aller dans pas longtemps… quand leur voiture sera réparée… quand ils n’auront plus mal à l’auriculaire droit… ou quand ils pourront prendre quelques jours de vacances…  mais ils vont surtout utiliser le laps de temps qui reste pour narguer autant que possible les autres chercheurs !

À noter que ceux-là sont les cousins de ceux qui (ayant tout résolu eux aussi) ont failli y aller mais ont dû renoncer à cause du mauvais temps…

Il y a ceux qui soutiennent que la Chouette est introuvable parce qu’eux n’arrivent pas à résoudre les énigmes. Ils sont d’ailleurs en totale harmonie avec ceux qui affirment (pour la même raison) qu’elle n’existe pas.

Il y a les «systémistes», ceux qui sont tombés amoureux d’un système (par exemple : les anagrammes, les cryptarythmes ou les alignements) et qui l’appliquent… ben, systématiquement, bien sûr (sinon, à quoi bon, hein ?), et à toutes les énigmes, comme si l’auteur n’avait pas pu avoir l’intelligence d’utiliser différentes méthodes de cryptage.

Il y a ceux qui sont déçus que leurs messages ne suscitent pas assez de réactions (à leur goût) et qui n’hésitent pas à en repasser une couche —voire plusieurs… tout en s’affirmant victimes d’une cabale (à l’évidence la seule raison qui explique que leurs écrits si passionnants ne soient pas davantage commentés sur le forum !).

Il y a les pro-madits et les anti-madits. Les derniers estiment qu’il vaut mieux se concentrer sur le livre car les madits donnent lieu à des interprétations souvent hasardeuses. Sur ce, ils retournent «se concentrer sur le livre»… à partir duquel ils s’empressent de se livrer eux-mêmes… à des interprétations souvent hasardeuses ! Lol !

Il y a ceux (peu nombreux, mais j’en ai vu) qui REFUSENT de croire l’auteur des énigmes quand il précise quelque chose qui va à l’encontre de leurs théories. Il m’est ainsi arrivé de lire sous la plume d’un chouetteur cette déclaration hallucinante : «Même si Max dit cela, il ne faut pas le croire.» (sic !!)

Il y a ceux qui, du haut de leur chaire, distribuent dans leur infinie bonté quelques indices qui permettront peut-être au vulgum pecus de trouver enfin… les mêmes «solutions» qu’eux, qui bien sûr ne conduisent nulle part : au lieu de «si vous voulez avoir une chance de résoudre la 560, faites ceci et cela», il faut lire «si vous voulez avoir une chance de trouver la même chose que moi en 560…»

Il y a ceux (variante de ceux qui précèdent) qui sont atteints de Maxvalentinite, également dénommé Complexe du Maître d’École : non seulement, comme ceux du dessus, ils veulent absolument convaincre les autres que leurs hypothèses sont les bonnes, mais en plus, ceux-là ne veulent pas les dévoiler tout de go : ils aiment faire patienter, essayer de faire «jouer» les autres en leur posant leurs propres petites énigmes et en décernant leurs propres petits bons points, en oubliant quand même de préciser que la résolution de ces petits jeux ne procurera, hélas ! pas les solutions de la Chouette, mais seulement les hypothèses de solutions d’un seul chercheur, jusqu’ici tout aussi bredouille que les autres ! Le maître d’école n’en sait ici pas davantage que ses élèves…

Il y a ceux qui posent doctement la question «Pourquoi la Chouette n’est-elle pas encore trouvée ?» et qui tentent d’y répondre par un discours verbeux et boursouflé de vanité, sans que jamais ils ne se posent cette autre question : «Pourquoi est-ce que, moi, je n’ai pas trouvé la Chouette ?»

Publicités

~ par monglane sur 14 octobre 2007.

15 Réponses to “Les chouetteurs tels qu’en eux-mêmes”

  1. Tout cela est évidemment bien dit et très drôle à lire, mais bon, on voit le même genre d’opinion postée une fois par mois par l’un ou l’autre sur lachouette.net (moins actuellement car les anciens se lassent). Bien sûr, cela n’empêche pas que tu l’écrives sur ton blog.

  2. Intéressant tableau, Monglane, et tu n’as pas oublié grand monde.

    Si, quand même, les « hallucinés », qui voient des sous-marins, des bouteilles, des éléphants roses ou je-ne-sais-quels zigouigouis dans les visuels peints par Michel Becker. Non seulement ils sont réfutés par moult madits, qui ont exclu que puissent faire partie du jeu une foultitude de ces « visions », mais aussi, et de manière particulièrement nette, par le début du livre des solutions d’Orval (le passage dans lequel Max Valentin explique pourquoi cette chasse est illustrée de photographies réalistes). Et pourtant, ils sont nombreux !

    Ceci m’amène à la fameuse objection que tant de fois des chercheurs ont opposée à leurs détracteurs, selon laquelle « tant que le livre des solutions n’est pas sorti, nul ne peut dire qu’un chercheur se trompe ». Eh bien je dis que c’est faux, archi-faux, pour certaines catégories de chercheurs en tout cas.

    Ceux qui ont dix milles lieux dans leur chasse, ou ne décryptent que par anagrammes ou alignements, ou « voient » les solutions dans des éléments des visuels qu’aucun chercheur n’a pu voir avant eux (et souvent après !), ou qui ont une ouverture qui n’est pas Bourges, ou dont la supersolution fait quinze pages, ou dont les démonstrations reposent sur de longs enchainements d’analogies et de triturages successifs de lettres ou de chiffres, etc., ces chercheurs, s’ils poursuivent ainsi, ne trouveront jamais la chouette, ne peuvent pas la trouver, sont avec certitude en dehors du jeu.

    Ce n’est pas question de point de vue, ce n’est pas que je leur opposerais en réalité mes propres égarements, c’est tout simplement affaire de bon sens, de raison. Tout n’est pas possible, ou alors je peux dire que j’ai mes chances de battre le record du 100 mètres tant qu’on ne m’a pas sélectionné pour les Jeux Olympiques ! La chouette n’est pas un jeu en dehors des règles communes, l’astuce n’est pas le contraire de la rationalité (comme j’a pu le lire récemment sur le forum), c’en est même une forme assez élaborée, la langue française ni la logique ne fonctionnent pas différemment dans la chouette qu’ailleurs dans notre monde, elles y prennent parfois des chemins inattendus, mais jamais des chemins parfaitement inédits.

    Un dernier point : la chouette et les chouetteurs m’auront au moins appris l’immense subjectivité armée qui anime nombre des êtres humains (et sans doute moi-même pour une part, évidemment). En effet, j’ai vu tant et tant de chercheurs être certains à 1.000 % de leur zone, ne pas en démordre même après un échec sur le terrain (la SS a tellement bon dos). Et si l’on regarde un peu leurs pistes, on voit qu’elles sont toutes différentes, qu’ils ont ainsi presque tous des zones différentes. Un a peut-être raison, tous les autres ont tort. Forcément. Un est lucide, et encore ce n’est pas avéré, la multitude est dans l’erreur la plus totale, précisément parce qu’elle se croit dans la vérité la plus lumineuse.

    In girum imus nocte et consumimur igni.

    Amitiés,
    Jean-Pascal

  3. Salut Monglane,
    Je crois en effet que tu répertories un bon pourcentage non négligeable de chouetteurs dans tes catégories. Mais cala aurait été tellement plus sympa en donnant des noms …lol
    Heu!! dis-donc, tu me classes dans quelle catégorie, moi ???
    Amitiés
    Diégo

  4. Merci à tous.

    JPL, j’ai certainement oublié un certain nombre de « types de chercheurs », et en particulier ceux que tu évoques. Pour le reste, je suis en accord avec toi quasiment sur tout.

    Cher Diégo, toi tu es à classer dans la catégorie des hôtes de choix ! Vous y êtes peu nombreux, d’ailleurs… :o))

  5. Monglane, arrête tes compliments, on va croire que l’on a couché ensemble…. lol Je reconnais que tu as été un de mes clients favoris, à La Closerie,à l’époque où j’étais restaurateur. Hélas!
    ce fût trop court, d’autant plus qu’il n’y a eu qu’un monologue. Pour la bonne cause, certe, mais surtout pour la postérité. Je ne serais célèbre que lorsque la Chouette sera trouvée, soit en 2059… lol
    Comme toi des dizaines de chouetteurs et autres chasseurs de trésors ont fait un détour , non seulement pour goûter ma cuisine mais surtout pour discuter et échanger nos idées , jusque très tard dans la nuit. Je ne saurais citer tout le monde, mais entre autre Michel Becker, Papymax, Viking ( qui a failli repartir aussi vite qu’il n’est rentré, ne s’étant pas présenté), Gilbert Ebask, Pharaon,René de Cessand, Guismo, Bonaventure, Germain, les Keepcool, les Questeurs du Graal, et des filles aussi Orian, Madison etc… m’ont tenu éveillé très tard dans la nuit. Et toujours avec respect des idées de chacun. De beaux moments vécus dont je garde d’excellents souvenirs. Mon regret? ne pas avoir reçu des chouetteurs comme Velo, Patrice, Mickey, Hiram, Sygmuin, Biglotron ou Marvinclay et d’autres encore…
    Aujourd’hui je n’ai plus le restaurant, mais j’ai une maison où l’on peut trouver entre autre à l’intérieur une table et des chaises , histoire d’échanger nos solutions en cassant la croûte.
    Que vous soyez Chouetteur ou simple chasseur de trésors, si vous passez par Perpignan, vous serez toujours les bienvenus. Ceci étant dit, je m’en vais de ce pas mettre une bouteille au frais… lol
    Amitiés
    Diégo

  6. Invitation bien notée, merci ! :o))

  7. Les chouetteurs tels que j’les aime
    Parce que je n’ai pas retrouvé mes amis chouetteurs dans cette longue liste (…….j’ai envie de dire « heureusement »!),
    j’ai eu l’idée de la compléter …
    Parmi les chouetteurs, il y a :
    ceux qui jouent pour la beauté du jeu et se foutent de l’enjeu
    ceux qui privilégient le défi intellectuel
    ceux qui partagent leurs trouvailles
    ceux pour qui la chouette n’est qu’un prétexte à échanger
    ceux qui savent écouter, comprendre, argumenter
    ceux qui noient leur solitude dans la chouette quand d’autres la noient dans l’alcool
    ceux qui distillent l’humour à dose thérapeutique
    ceux qui la veulent …obstinément
    ceux qui s’amusent … tout simplement
    ceux …….
    Bref, les chouetteurs sont à l’image de notre société…..Rien de plus normal … et bien vaniteux celui qui pourrait se placer au dessus du lot pour juger ses semblables

    Oh oui ! Des comme ça, il y en a aussi ! ;o))

  8. Monglane tu viens de résumer parfaitement la vie du forum, pour moi pas d’exception on est tous un peu tout ça, reste à trouver la sagesse de l’admettre pour faire le premier bon pas.

    amitiés
    wolf

  9. Il y a ceux qui se taisent mais qui ont confirmé la zone. Max Valentin ne pouvait pas se contenter du flou généré par le concept visuel + texte dont le décrytage engendre de nombreuses solutions réalistes. C’est par la stéganographie qu’il a validé sa zone.

  10. C’est une hypothèse ! Une hypothèse comme une autre, que je te souhaite être la bonne, mais qui demande à être confirmée, et puisque nous parlons tous les deux de confirmation, la seule vraie manière de confirmer la zone, c’est d’exhumer la contremarque. Tout le reste n’est que bavardages.

    Or, pour le moment, cette confirmation manque, hélas !

  11. Non, Monglane ce que j’affirme n’est plus une hypothèse mais la réalité puisque j’ai la confirmation par la stéganographie d’un point remarquable de la carte IGN censée contenir la zone. Donc contrairement à ce que tu suggères il est possible de confirmer sans exhumer. Mais la stéganographie ne permet que de confirmer ce qui doit être d’abord découvert par la résolution des énigmes. En d’autres termes, il faut savoir ce que l’on cherche pour avoir une petite chance de le découvrir car le décryptage est sinon totalement impossible. C’est pourquoi je parle de validation. Max a utilisé ce procédé remarquable pour que la solution ne soit pas contestable et je peux te dire que son travail est totalement ahurissant. Actuellement je travaille avec mon équipier depuis 6 mois sur le même schéma pour tenter de valider le trou de la choutte. Mais cela est une autre longue histoire. Je tiens à préciser que sans cette confirmation j’aurai abandonné car les solutions réalistes sont trop nombreuses. Amitiés chouettesques.

  12. Je te le souhaite bien entendu, mais entre nous je n’y crois pas un seul instant (hélas !). Je pense que, comme de très nombreux chercheurs, tu as trouvé quelque chose qui te semble trop beau pour n’être qu’une coïncidence, alors que c’en est pourtant une —une des très nombreuses coïncidences hallucinantes qui émailleront le livre des solutions !

    Tiens, je te donne un exemple dont je sais qu’il sera dans ce livre, car Max l’a dit : un jour, au même moment, deux chercheurs de chouette (ou deux équipes de chercheurs) se sont rencontrées ensemble, exactement au même endroit, pour déterrer la contremarque. Ils avaient été amenés en ce lieu par des hypothèses de solutions totalement différentes, qui n’avaient strictement rien à voir entre elles, et qui pourtant les avaient conduits précisément au même spot.

    Qui, bien sûr (hélas ! derechef), n’était pas le bon.

    Tu imagines la probabilité pour qu’un événement pareil se réalise ? N’importe quel spécialiste te dirait que c’est incalculable, tant la probabilité est faible. Et pourtant…

    Donc, tu vois, ce que tu as cru être une confirmation stéganographique, je n’y crois guère. D’autres m’ont déjà raconté en détail des histoires extraordinaires de beauté et de précision, où même moi qui suis, à force d’expérience, plutôt sceptique, j’étais presque convaincu qu’enfin la Chouette allait sortir de terre, et ce n’étaient qu’illusions.

  13. Excellent tableau de la communauté des chouetteurs. Je me suis bien reconnu dans 2 points et j’ai reconnu bon nombre de chercheurs.
    Tu n’as pas parlé des groseilles !

  14. Merci Isildur. Je n’ai, c’est vrai, pas parlé des groseilles, ni d’ailleurs de bien d’autres encore… Il faut bien que j’en laisse un peu à Jarod ! :o))

    Lisez tous son excellent bouquin ! Je vous le recommande.

  15. Très joli « panorama » Monglane.

    Ayant repris la chasse après presque dix ans d’interruption, je m’apperçois que l’on retrouve les mêmes types de chercheurs qu’à l’époque passée sur Minitel.

    Après toutes ces années, me voici redevenu une « groseille » (je ne sais plus si l’on nous appelait « bleu-bite » LOL ;-)))))))))))

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :