Ronchamp en hiver

J’ai eu  l’occasion, l’hiver dernier, en revenant d’Alsace, de faire un détour par Ronchamp, dont la chapelle Notre-Dame-du-Haut de Le Corbusier a longtemps été pour moi (et est encore ?) une très plausible Nef encalminée.

Passer une heure sur cette colline, surtout en hiver quand on y est seul puisqu’elle est désertée par les touristes qui pullulent dès les premiers beaux jours, est toujours une expérience mémorable… même quand la chapelle est fermée, comme c’était le cas. J’en ai une fois encore rapporté quelques images.

La solitude du lieu ne sera bientôt plus qu’un souvenir, puisque des travaux sont en cours afin d’aménager le site et d’y construire des bâtiments pour loger douze sœurs clarisses qui viendront de Besançon. Il y aura aussi de la place pour une dizaine «d’invités». Avec les «parties communes» nécessaires que l’on imagine, il y a fort à craindre que la simplicité, voire le dénuement des lieux, n’en prenne un coup…

________________________

Sur la route qui monte à la chapelle, le chevalement du puits Ste Marie, structure encore fort impressionnante  qui aurait pu faire une première Sentinelle, s’il n’avait pas eu un nom individuel…

Le portail très coloré :

… Et un clin d’œil que chacun reconnaîtra, et qui ravira sans doute les adeptes (sans jeu de mots) d’une certaine théorie :

Publicités

2 Réponses to “Ronchamp en hiver”

  1. Bonjour Monglane,
    J’habite depuis 1 an dans un village à côté de Ronchamps et j’ai découvert ce lieu très récemment. J’apprécie beaucoup ce coin porteur d’imagination et surtout d’histoire.

    D’ailleurs, j’ai découvert la chasse à la chouette encore plus récemment en fait, et je lis depuis 2 semaines, les théories que l’on peut trouver rapidement sur le net dont les votres. C’est fascinant, mais personnellement, je n’ai pas le temps de m’investir à fond la-dedans, et je crois que je ne vivrais plus (je suis déjà obnubilé depuis 2 semaines, alors au bout de 17 ans…).

    Je suis d’ailleurs plutôt un petit cisteur du dimanche (cistes qui m’ont d’ailleurs fait découvrir ce coin de Ronchamps) et j’avais téléchargé il y a 2 ou 3 ans, « Le trésor du soldat Ryan » sans même savoir qui vous étiez, mais parce que je trouvais le concept très original. Mais je ne m’étais pas plongé dedans par manque de temps également.

    Enfin, bref, je raconte ma vie, tout ça pour dire que j’admire le travail que vous effectuez de manière altruiste autant pour la recherche de la Chouette que pour la ciste et pour le rêve que procurent ces chasses aux trésors.

    Très Cordialement,
    François

    • Merci pour votre message, et… vous avez raison de vous méfier ! Le virus de la Chouette vous contamine facilement, et une fois qu’on l’a attrapé… 🙂

      Bonne chasse à vous !

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :